Aller au contenu principal

Etouy : remise en eau du méandre de la Glacière

La tranche de travaux 2021 comprend la restauration de la Brèche sur le secteur du méandre de la Glacière, sur la commune d'Etouy.

Comme sur les autres secteurs remis en eau en 2018 et 2020, la Brèche a été scindée à cet endroit il y a plusieurs décennies. L'absence d'enjeux à proximité de même que la présence encore visible de l'ancien lit rend la reconnexion assez simple. Elle permettra de retrouver une largeur de cours d'eau plus adaptée au débit, de même que des écoulements variés ce qui bénéficiera à l'ensemble de la faune et de la flore. Afin de maximiser les bénéfices de la restauration, la Brèche sera reconnectée à un ancien méandre puis à un lit probablement encore plus ancien, parfaitement visible sur site et sur le cadastre, ce qui permettra d'avoir un linéaire restauré d'environ 130 mètres.

Après consultation, c'est l'entreprise Forêts et Paysages qui a été sélectionnée pour la réalisation de ces travaux, d'un montant de 23 963.50 € HT, financés à 80% par l'Agence de l'eau Seine-Normandie. Ils ont démarré au mois de septembre 2021.

Les premières interventions ont consisté à créer une piste d'accès afin d'accéder à la zone de chantier et à déboiser l'emprise du futur lit.

Ensuite, le tracé a pu être terrassé.

Terrassement_0.jpg

Terrassement

Futur lit terrassé_0.jpg

Futur lit de la Brèche

Une fois le futur lit complètement terrassé, il a été remis en eau progressivement, afin d'éviter un départ de matières en suspension trop brutal.

20211005_141251.jpg

Nouveau lit, mis en eau

Une fois ce lit mis en eau, l'ancienne Brèche s'est retrouvée à sec. Elle a ainsi pu être comblée avec les déblais issus des travaux de terrassement. Une pêche électrique réalisée au préalable a permis de retirer les poissons qui s'y trouvaient.

20211006_144711.jpg

Entrée du méandre (sur la gauche) et ancienne Brèche remblayée (au fond à droite)

Les dernières étapes de travaux ont consisté à apporter un substrat dans le lit du cours d'eau et à terrasser une mare. Cette dernière constituera un habitat favorable aux amphibiens et plus généralement à l'ensemble de la faune. Les déblais liés à ce terrassement ont servi à finaliser le comblement de l'ancienne Brèche.

20211007_112509.jpg

Emplacement de la future mare

20211011_182223.jpg

Mare en cours de terrassement

Les travaux se sont terminés à la mi octobre. La végétation va maintenant pouvoir reprendre ses droits peu à peu.