Aller au contenu principal

Pont de pierre et petit Fitz James : restauration de la continuité écologique

Pont de Pierre-Fitz James

Le Moulin Vieux du Pont de Pierre est établi depuis plusieurs siècle à Clermont sur le bras Ouest de la Brèche, rive gauche, ou il produisait de l’huile. En 1989, il est équipé de pompes actionnées par la rivière afin d’acheminer l’eau potable de la commune. Cet usage est désormais remplacé par des pompes électriques, mais le bâtiment est toujours utilisé par les équipes de Suez en charge de l’adduction en eau potable du Clermontois.
L’ouvrage avait une chute d’un mètre, réduite depuis à 28 cm lorsque les vannes sont ouvertes. Les turbines successives ont été démontées pour laisser, en lieu et place, la canalisation d’eau potable franchir la Brèche.

Aujourd’hui le cours d’eau s’écoule en parti par le bras usinier, mais principalement par les vannes, au pied desquelles conflue le Ru de la Garde. Une recharge granulométrique effectuée par l’association de pêche permet le frai des truites immédiatement à l’aval du moulin.

Ce moulin est le pendant du moulin du Petit Fitz James, situé sur le bras Est sur la commune de Fitz James. Ancienne propriété de l'"Asile des aliénés" le moulin est aujourd'hui découpé entre plusieurs propriétaires.

Bien que le bras usinier soit toujours partiellement en eau, le moulin du Petit Fitz James ne dispose plus des organes hydrauliques lui permettant d'utiliser la force motrice de la rivière. Une chute résiduelle de 90cm en fait une barrière aux migrations des poissons et au transport des sédiments. Le fonctionnement hydromorphologique et la qualité de l'eau de la Brèche en sont impactés.

Une étude a été menée sur ce secteur et a abouti à un projet d’aménagement qui consiste à recréer un nouveau lit de la Brèche côté Fitz-James afin de contourner l’obstacle et à aménager l’ouvrage du Pont de Pierre, côté Clermont. Les travaux sont envisagés pour l’automne 2018 mais le SMBVB est actuellement en attente des autorisations réglementaires.