Aller au contenu principal

Contournement du moulin de Sailleville (réalisé par le SIVB)

Présentation :

Situé à l'est du hameau de Sailleville sur la commune de Laigneville, le moulin de Sailleville se trouve dans les marais de Sailleville et de Monchy en retrait des zones urbaines et entouré par le marais et la route départementale.

Le moulin comportait deux systèmes de vannages sur deux bras et plusieurs bâtiments occupés par trois turbines. Il servit au 18ème siècle de moulin à huile et à tan (broyage d'écorce de chêne). Au début du 19ème siècle, une fabrication de crayon y fut installée puis de portes-mines. Le moulin connut successivement des utilisations diverses, fabrication d'armes à feu, confection de tresses en coton, fabrication de pièces détachées pour bicyclette et enfin une blanchisserie industrielle.
En 1985, le moulin est rénové avec l'installation de deux turbines hydroélectriques et la création une réserve de plusieurs étangs de pêche à la truite (la "BIB"). Mais rapidement, ces installations vont péricliter.

En 2005, le moulin est partiellement habité, entouré de végétation dense, avec des systèmes de vannage en très mauvais état. La force matrice de la rivière n'est plus utilisable. La chute d'eau du déversoir (1m40) reste un obstacle infranchissable pour la faune piscicole et le transit des sédiments. Au vu des différents enjeux, la restauration de la continuité écologique au niveau de cet ouvrage devient la priorité sur ce site.

Etudes :

En 2014, une première étude a été réalisée sur le moulin de Sailleville par le bureau d'études SCE, sous maîtrise do'uvrage du Syndicat Intercommunal de la Vallée de la Brèche (SIVB).
Vu l'importante quantité de sédiments piégée dans la rivière en amont du moulin, il est retenu la création d'un bras de contournement dans la parcelle en rive droite de la Brèche.

Au début de l'année 2015, la faisabilité de ce scénario a été précisée par la réalisation de relevés topographiques par drone.

Une étude plus poussée, conduite par le bureau d'étude Atelier d'Ecologie Urbaine (AEU), a été lancée début 2016 et a abouti en 2017 à un projet de restauration de la continuité par création d'un bras de contournement dans lequel transitera la quasi totalité du débit de la Brèche.

Plaquette de présentation du projet

Travaux été 2017 (maîtrise d'ouvrage SIVB)

Les travaux ont été réalisés par le groupement d'entreprises CDES (terrassement) et Loiseleur Paysage (végétalisation du site).

Ils ont consisté à :
- défricher les emprises de chantier
- terrasser le nouveau lit sur 350m
- transférer l'écoulement vers le nouveau lit, avec la réalisation d'une pêche de sauvegarde sur l'ancien lit
- réaménager les ouvrages hydrauliques et l'ancien lit
- remettre en état le site

L'opération s'est élevée à 275 926 € TTC, financée intégralement par l'Agence de l'eau Seine-Normandie.

Articles de presses:
Avril 2017 : Le Bonhomme Picard - Le Parisien - Oise Hebdo - Le Courrier Picard
Aout 2017 : Oise Hebdo - Le Parisien - Le Courrier Picard
Septembre 2017: Le Courrier Picard - Le Parisien
Octobre 2017 : Le Courrier Picard